5 conseils pour bien consommer les crudités cet été

  • Qu'est-ce qu'on mange?
  • 18 Juillet 2022
  • Aucun commentaire

 

Tu as envie de profiter de l'été et manger des crudités? Mais tu te demandes si monsieur bidou va supporter cet apport de fibres?

 

Tomates, maïs, poivrons, concombres… C’est l'été !  Et, une bonne salade composée est tellement source de fraîcheur ! Tout le monde sait qu’en été les crudités sont idéales et pleines de vitamines, mais la plupart des femmes ont peur de problèmes de ballonnements . Tu en as envie mais tu n’oses pas?

 

Voici mes 5 meilleurs conseils pour mieux digérer les crudités. Adieu le bidou douloureux, bonjour les jolies assiettes fraîches et colorées.

 

Quid des crudités?

En faut y ou en faut y pas à chaque repas?

Sont-elles les seules responsables de nos troubles digestifs?

Voici mes 5 meilleurs conseils pour bien consommer les crudités et passer un été en toute légèreté.

 

Manger des crudités : passage en douceur

Certains aliments consommés crus sont parfois difficiles à digérer. Pour autant si tu ne souffres pas du SCI (syndrome du côlon irritable), ce ne sont pas les crudités qui vont le créer. En revanche, ces dernières peuvent déclencher des crises lorsque les intestins sont déjà fragiles.

Les conseils suivants ne font pas office d’une séance chez ton médecin généraliste ou ton naturopathe.

 

 

5 conseils pour bien consommer les crudités cet été

#Premier Conseil : respecte ton ventre 

 

Manger 5 fruits et légumes par jour ! Nous le savons tant on nous le rabâche! 

L’été nous avons tendance à tout manger cru pensant “faire bien” et se remplir de multiples vitamines sauf que cela n’est pas aussi simple.

Commençons par mettre de la modération dans notre consommation de crudités. Après ces mois d’hiver et de plats chauds, respectons notre ventre en passant au cru en douceur. 

Prends le temps d’écouter ton corps, il sait beaucoup mieux ce qui est bon pour toi que ton intellect.


 

#2ème conseil : le cru au début des repas

 

C’est une habitude idéale et pas seulement pour l’été!

Pour faciliter la digestion, les crudités et les salades prises en début de repas, préparent de façon adéquate la digestion. Il s’agit d'une équation purement biologique.

En effet, depuis la nuit des temps, notre organisme ne sait pas reconnaître les molécules transformées par la cuisson. Ces molécules cuites sont considérées comme des intrus par notre corps. Ce dernier va activer son système immunitaire pour lutter dès le début du repas, empêchant une bonne assimilation du cru si ce dernier est consommé en deuxième partie du repas. De plus, cette lutte occasionne aussi de la fatigue.

 

Donc, en débutant le repas avec des crudités, notre organisme sera comblé par des nutriments de qualité et notre système immunitaire jouera efficacement son rôle de défense contre les mauvaises molécules.

 

#3ème conseil : cru le midi, cuit le soir

 

Il s’avère que les fibres contenues dans les légumes crus sont plus dures et agressives pour nos intestins que celles des légumes cuits. En consommant nos légumes crus le midi, nous permettons à notre organisme une meilleure digestion.

 

Mais au fait qu’est ce que la digestion exactement?

 

La digestion s’effectue tout le long du tube digestif. Les aliments sont digérés, c'est-à-dire transformés en nutriments solubles grâce à l'action des enzymes contenus dans les sucs digestifs.

Cette transformation chimique débute en amont par les actions mécaniques  suivantes:

mastication dans la bouche 

contractions de la paroi musculaire de l'estomac qui assurent le brassage et le mélange des aliments et du suc gastrique.

 

Et pour plus de légèreté intestinale, nous privilégierons donc les légumes cuits, entiers, en purée ou en potage le soir.


# 4ème conseil : bien préparer ses crudités

 

La première chose à faire est d’être attentif et de soigner le nettoyage des légumes. Sans faire de pessimisme, il est indispensable de laver les fruits et légumes avant de les cuisiner pour éviter tout risque d'intoxication alimentaire.Car nous le savons maintenant, les microbes vivent principalement sur la peau des fruits et des légumes

 

Les fruits et les légumes sont susceptibles d'être contaminés tout au long de la chaîne de leur croissance à leur acheminement par des:

 

  • bactéries pathogènes (Salmonella, Listeria, Escherichia coli...)
  • parasites, notamment l'agent de la toxoplasmose, et différents micro-organismes environnementaux issus de la terre dans laquelle ils ont poussé 
  • traces de différents pesticides utilisés lors de leur culture
  • germes véhiculés par toutes les personnes ayant été en contact avec ces fruits et légumes


 

L’idéal est de laver nos crudités avec un peu de vinaigre d’alcool dilué dans une grande quantité d’eau.

 

Puis de les épépiner et de les éplucher.

L’action d’épépiner permet aux systèmes digestifs plus fragiles de se régaler des crudités. Les légumes à peau épaisse sont aussi plus irritants comme les courgettes.

 

  • émonder les tomates
  • épépiner les concombres 
  • éplucher les poivrons (soit à l’aide d’un économe soit en les passant au four voici une vidéo explicative sympa https://www.youtube.com/watch?v=pii5TBmfrWk)


 

Tous les végétaux contenant des pépins ou une peau épaisse sont plus irritants pour les intestins (tomates, concombres, courgettes, raisins…). Si votre système digestif est fragile ou que vous souffrez du syndrome du côlon irritable,  

 

#5ème conseil: “Manger cru : l'élixir de jouvence par excellence”


Le tout cru est en vogue.

De plus en plus d’adeptes passent à ce mode de consommation  et on voit fleurir un nouveau mot le CRUsine

Mais manger cru nécessite de bien mâcher, en effet la mastication peut nous éviter bien des troubles. Notre salive contenant une enzyme capable de fractionner la cellulose, notre organisme assimile les crudités avec plus de facilité.

 

Mettons les smoothies à l’honneur! Mixer nos légumes avec des fruits, casse les fibres et facilite leur digestion..

 

Je te partage le lien d’une vidéo Youtube de Irène Grosjean

https://www.youtube.com/watch?v=s7ru3G9SuM4



 

Faisons donc place davantage à la régularité plutôt qu’à la quantité.

Et prenons le temps de revenir à une alimentation plus saine .

 

Et toi? Dis-moi lequel de ces 5 conseils t'a le plus plu?

 

Et si tu as envie d'aller plus loin, rejoins-nous sans plus attendre sur le groupe Facebook ultra privé : https://www.facebook.com/groups/stopalobsessionalimentaire .