Maigrir pour l’été 2021: enfin LA solution!

  • Corps
  • 23 Mars 2021
  • Aucun commentaire

Fin mars 2021, je suis aux aguets pour vous. Ça y est ! J’ai trouvé le premier guide des 10 astuces pour maigrir avant l’été. Navrant, je suis déçue, c’est le même que l’année et que l’année d’avant! 

  • ne mangez pas de sucres, 
  • ne mangez pas de gras, 
  • faites du sport…

sauf que, j’ai essayé pendant plus de 26 ans et ça n’a pas marché! 

Ne serait-il pas temps au 21 ème siècle, d’enfin être honnête avec toutes ces femmes en attente et de leur proposer enfin LA solution pour maigrir pour l’été 2021 ?


 


 

#Si tu me suis depuis un moment, tu le sais, pas de langue de bois ici. Je te parle avec authenticité et surtout avec mon cœur et en douceur.

 

Et toi? Te parles-tu avec douceur et bienveillance? Ou te traites tu de grosse vache pas capable de garder ses bonnes résolutions minceur plus de 6 mois?

AUTRE EXEMPLE

 

Pourquoi je te demande cela? Et quel est le rapport avec ce que tu mets dans ton assiette et ton poids idéal pour l’été 2021?

 

Tu vas vite comprendre,Albert Einstein a dit :

 

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

 

Donc dans cet article, nous allons aborder l’amincissement complétement autrement, puisque nous ne sommes pas folles, isn’t it?


 

#2 siècles de régimes alimentaires: où en sommes-nous?

 

Depuis casi 200 ans, toutes les privations et les supplices ont été inventées par les êtres humains me semble-t-il, pour faire disparaître:

la culotte de cheval

le bidou

les plis du soutien gorge

la cellulite (toujours mal placée)

l’aspect peau d’orange des cuisses

le relâchement cutané des bras 

les vergetures

les seins qui tombent…

 

J’arrête?

 

Pour arriver à ce corps parfait (selon notre vision personnelle), nous avons allègrement sacrifié notre santé, en privant notre corps de tout ce dont il a réellement besoin:

gras

sucre

nutriment

eau

et aussi plaisir de manger!

 

Les années 1830 verront naitre la première torture de la minceur aux Etats-Unis, avec M.Graham, Sylvestre de son prénom (oui comme le chat) et ses “Crakers”.

Prêtre prébystérien de son état, il évangélisait ses paroissiens à coup de culpabilité, prônant à ses fidèles, une nourriture sans viande pour une vie saine, sans gloutonnerie, ni sexe, ses derniers devant se satisfaire des fameux “Crakers”.

 

En 1870, Willian Banting, fabricant de cercueils en Angleterre écrit une “lettre aux corpulents” (peut être en avait-il assez de ses douleurs lombaires lors du port des cercueils?) leur conseillant une  alimentation dépourvue d’hydrate de carbone. Une nouvelle ère se dessinait.

 

La lutte acharnée des théories des uns contre celle des autres.

Continuons…

 

1890, les matières grasses sont mises en cause par Wilbur Atwater.

 

1900, 2 écrivains, Upton Sainclair, affirme que le jeûne et la frugalité sont les meilleurs solutions afin de perdre du poids, et Hereward Carrington, qu’il faut se nourrir exclusivement de fruits, de légumes et de noix.,

Horace Fletcher, négociant d’art (bein oui tout le monde sait qu’un négociant d’art est spécialisé dans la perte de poids, tout comme 2 écrivains) lance sa «trouvaille saine»: mâcher 32 fois une bouchée avant d’avaler. 

A la même époque, John Harvey Kellog crée accidentellement les célèbres «Corn Flakes», alors qu’un chimiste de l’Université de Yale, Russell Chittenden découvre que certains exercices physiques brûlent plus de calories que d’autres.

 

Ouf!! 

 

1910, quand apparaissent les théories (fumeuses) sur les calories.

 

1930, le tout Hollywood, se met au régime pamplemousse.(qui brûle les graisses)

 

1950 et 1960...je vous les passe, tellement d’aberrations.

 

1970, année de ma naissance ;-) 

 

Le Dr Atkin, (là ça ne rigole plus tout de même, c’est un docteur!) affirme que l’on peut se gaver de viande, poisson, poulet et œufs et fromage, à condition d’occulter les hydrates de carbone. 

Le régime Scarsdale reposait sur les repas riches en protéine qui cependant ne devaient pas totaliser plus de mille calories (et on y revient!)

 

1980, les régimes «dissociés » et le «Beverly Hills» (manger des mangues) apparaissent, prometteurs d’amaigrissement rapide.

 

1990, soupe au choux et pilules (là je commence à bien me souvenir)

Une soupe associée, soit à  avec un fruit, une pomme de terre et de la viande, est destinée à faire perdre quatre à cinq kilos par semaine. 

Mais, ce sont les pilules coupe-faim qui font un tabac, malgré leurs graves effets secondaires: troubles cardio-vasculaires et cérébraux. 

 

1997, cri d’alarme de l’association cardiologique, l’«American Heart Association» lançait une intense campagne qui mettait en garde contre ce qu’elle appelle des «lubies alimentaires» et qui, en définitive, ne donnent pas, à long terme, les résultats escomptés. Mais la majorité, hommes et femmes, restent sourds à cet appel, n’en finissant pas d’explorer les moyens pour rester sur leur faim !

 

Années 2000 Dukan; WW, Montignac, la clinique Mayo, Dr atkins, re-stop aux gras, puis re-stop aux glucides, puis en ce moment re-stop au sucre…


 

#Prise de conscience

 

Je pense aujourd’hui, qu’il était sérieusement important de vous faire ce bref récapitulatif, qui je l’espère vous a fait sourire.

 

Votre santé est précieuse! Combien de temps allez-vous continuer à faire des régimes prônés par des écrivains, négociants d’art ou prêtre prébystérien?

 

Cette obsession de la minceur à tout prix ne date pas d'aujourd'hui, tout ceci au détriment des muscles, d’un déséquilibre métabolique et hormonal, nous entraînant de plus en plus vers le dégoût, la honte et la culpabilité.

 

Prenez-vous conscience que les régimes ne sont pas LA ou les solutions?

On y trouve réellement tout et son contraire.

 

98% des personnes ayant perdu du poids l’ont repris au bout de 1 an.

 

10% d’entre elles sont touchées par des troubles du comportement alimentaire,suite à un premier régime.

 

Combien de temps va-t-on encore laisser les lobbies nous manipuler, avec leurs pilules miracles, poudre de perlimpinpin hyperprotéinées et concept bateau vous promettant l’amincissement rapide ET efficace?

 

Quand allons-nous OSER regarder la vérité en face et prendre la responsabilité de nos vies et de nos choix?

 

Il n’est jamais trop tard pour bien faire!


#Changer sa manière de faire? 

 

Bien avant de changer sa manière de faire, il faut changer sa manière de penser et de percevoir l’amaigrissement ainsi que son rapport au corps.

Pourquoi avoir fait un premier régime?

Quand on y pense bien, vous étiez plutôt pas mal à l’époque n’est ce pas?

Mais, aviez-vous une belle estime de soi?

Quel était votre niveau de confiance en vous et dans le monde, le futur?

Qu’avez-vous entendu concernant votre corps? Dans votre enfance, par votre conjoint, par des amis?

Que vous a t’on fait croire? Que vous étiez trop ceci ou pas assez cela?

Avez-vous envié les jambes interminables des top modèles?

Avez-vous jalousé leurs tenues près du corps ne montrant aucun signe de cellulite?

Ensuite,vous êtes vous retenue devant un gâteau, puis un morceau de chocolat jusqu’à craquer sur tout ce qui vous tombait sous la main, ingurgitant en 1 h les calories d’une semaine?

 

Puis vous promettant que c’était bien la dernière fois qu’on vous y prenait, vous recommenciez une journée de privation, hantée par vos pensées devenues obsessionnelles sur l’alimentation?

 

#Maigrir LA solution

 

Je vous voir venir... ALORS? Dis nous comment faire pour mincir?

Quelle est cette solution magique?

La réponse est simple, pour maigrir, il ne faut pas faire de régimes et surtout pas VOULOIR maigrir.

Je m'explique.

Si tu essaies de maigrir depuis des années, que tu mets tes pensées et ton corps en mode privation et que ça ne marche pas c'est qu'il faut faire autrement.

CQFD

C'est ici qu'il va te falloir être très attentive.

Depuis des années tu "assèches" tes cellules en les privant de ce dont elles ont besoin pour se sentir bien. Tes cellules sont composées d'un noyau, d'ADN, d'eau, de gras et de sucre. Hors depuis des années qu'as-tu fait?

Tu as supprimé le gras et/ou le sucre. Et ce n'est pas de ta faute car c'est ce qu'on essaie de te faire croire depuis des années.

On essie de te faire croire qu'il existe des aliments interdits, et, quand tu les vois avec ton conscient, tu dis "Non!", mais tout le reste de ton corps lui, dit "j'en ai enviiiiiie!"

Il est normal qu'arrivé à assèchement, ton corps crie .

Je te rappelle les bases du vivant : chacune de tes cellules pense, ressens, se nourrit, respire et communique avec les autres. Que ce soit des cellules de ton cerveau ou celle de ton estomac, tout en toi vibre à l'unisson.

Le but ici, est de te faire comprendre que TON CORPS SAIT !

Il nécessaire 

  • de se reconnecter au corps,
  • d'apprendre à lui refaire confiance,
  • de lui accorder tout le crédit dont il a besoin, avec douceur

pour voir un peu à la fois et SANS privation , ton corps te remercier de la bienveillance que tu lui accordes en libérant un peu à la fois son excédent de poids.

 

Dis moi en commentaires ce que tu penses REELLEMENT de cet article, j'accepte la critique constructive, car elle permet d'échanger en toute bienveillance ;-)