Briller de l'intérieur

  • Réalisation de Soi
  • 21 Mai 2019
  • Aucun commentaire

 

Publié le  30 avril 2019 Rédigé par  Sylvie

 

Briller de l’intérieur.

Bonjour à toutes les positives de francophonie.

Suite à mes conférences, vous avez été nombreuses à me demander comment faire pour briller , rayonner autour de soi.

Avez vous remarqué qu’avec certaines personnes très belles au bout de 5mn vous n’avez plus rien à dire? Alors qu’avec d’autres vers lesquelles vous ne seriez pas allé naturellement, vous passez un moment d’échange des plus beaux. Vous prenez alors conscience, en l’écoutant, de son charme, certains diront aussi, son magnétisme, voir son aura. Tout simplement parce que ces personnes sont en accord avec elles même. Elles ont bien compris que briller ça n’est pas être à la mode, bling-bling… (bien qu’on puisse aimer la mode bien sûr   ) Nombre de femmes que je reçois en thérapie, et pas forcément souffrant de troubles alimentaires, me disent « je me sens vide ». Certaines achètent des fringues, des bijoux, des sacs ….Certaines sont de magnifiques femmes sur lesquelles tous les hommes se retournent et pourtant elles sont seules même en compagnie de leurs amies.


Donc briller c’est quoi?

Si ça n’est pas suffisant d’être belle, bien habillée, bien maquillée à quoi bon! Briller c’est d’abord et avant tout à l’intérieur que ça se passe. Briller c’est avoir pris conscience de ses qualités, ses valeurs. Briller c’est avoir confiance en soi. Briller c’est s’aimer. Bref c’est avoir de l’estime de Soi. De l’extérieur ça ne se voit pas , mais c’est être à l’aise dans ses baskets, être aligné. Quelqu’un qui brille s’est pardonné ses erreurs passé, se construit au présent, s’accepte dans tout ce qu’elle est positif comme négatif. Briller ce n’est pas attendre d’avoir 5kg en moins pour s’aimer. Et lorsqu’on brille de l’intérieur, on peut alors passer en mode empathie et être en écoute sans jugement et sans peur du jugement puisqu’on est sereine, on écoute en s’oubliant afin de laisser à l’autre tout son espace.

Par ou commencer ?

Afin de pouvoir remplir leur vide intérieur, je conseille aux boulimiques d’apprendre l’écoute bienveillante. Concentrer vous , vraiment, sur ce que vous dit la personne en face. Oubliez vous pendant toute la conversation. Ne coupez pas la parole même si une idée vous vient, et puis tant pis si vous avez oublié après. 
Vous constaterez qu’au début c’est très fatiguant car cela va vous demander beaucoup de concentration. Vous verrez comme cela peut être enrichissant. Il s’agit d’une nourriture de l’esprit et ça n’a pas de prix. J’ai bien souvent constaté que les personnes qu’on a pris le soin d’écouter vraiment, vous remercie après , comme c’est gratifiant.

Nous sommes des êtres sociaux et une des clés du bonheur, de l’enrichissement c’est s’aimer avant tout puis s’oublier de temps à autres pour l’autre.

Et souviens toi : TOUT EST EN TOI!

Positivement