7 astuces pour être heureuse dans son corps

7  astuces pour être heureuse dans son corps

1. Apprécier votre corps

Pour ce qu’il vous permet de faire et non pour son apparence. Quelle chance chaque jour de vous lever en un seul morceau n’est-ce pas ? De pouvoir profitez de vos jambes pour de belles balades, de vos yeux pour regarder les êtres aimés.

2.Accepter votre corps y compris ses imperfections.

Concentrez-vous sur les aspects que vous trouvez beau plutôt que sur ses points faibles. Comme on dit : mettez en avant vos atouts. Sachez que nul n’est parfait et que la plus belle femme du monde se trouve aussi des défauts ! 😉

3.Apprenez à avoir une définition vaste de ce qui est « beau ».

Vous êtes belle, plus par vos magnifiques traits de caractères plutôt que uniquement par vos caractéristiques physiques. Une femme ronde est magnifique aussi !

4.Prenez du recul sur les médias.

Soyez critique sur les photos parfaites qui s’étalent dans les magazines sur les affiches, sur le net. Toutes les photos sont retouchées, si si ! Et je suis sûre que je ne vous apprends rien.

5.Observez et appréciez les remarques qui vous font les personnes les plus importantes de votre vie.

Ces personnes vous apprécient pour ce que vous êtes, pas pour votre apparence. Observez : les compliments sont souvent faits sur des aspects modifiables tels que les vêtements ou la coupe de cheveux.

6.Lâcher prise c’est meilleur pour le plaisir sexuel

Etre dans l’action n’est pas être dans l’esthétisme ! Encore une fois appréciez votre corps pour ce qu’il vous offre . Les chercheurs ont démontré que les femmes faisant une fixation sur une partie de leur corps avaient une vie sexuelle moins épanouie.

7.Prenez soin de votre corps.

Détendez-vous ! En faisant du sport, faites une sortie entre amis, prenez un week-end rien que pour vous ressourcer…  Mangez sainement et méditez, pensez à la sophrologie pour vous aider.

6 actions concrètes au quotidien pour transformer votre vie

Alors que j’étais dans un grand moment de gratitude , au soleil, sur ma terrasse, je faisais une rétrospective des 7 dernières années.
Qu’ai je mis en action au quotidien pour arriver à me créer cette vie magnifique? Cette reconversion réussie?
Alors que j’étais en burn out, en dépression, avec ma fibromyalgie, gavée de médocs (tellement que mon foie était surbookée et se vengeait en m’envoyant des nausées H24! )
Aujourd’hui, j’ai ouvert un cabinet de sophrologie en centre ville , qui tourne bien et lancé mon commerce collaboratif avec mon adorable mari. Tout roule ici et même mes fils, supers épanouis,à seulement 18 et 20 ans, ont eu aussi lancé leur commerce collaboratif . WOW!!
Rétrospective!!
Je suis en travaille sur moi même depuis 1996, à travers les livres de développement personnel, on apprend tellement de choses!! Mais si on ne passe pas à l’action… CA NE SERT A RIEN !

Première action :  ETRE POSITIF AU QUOTIDIEN

Pour cela , il vous suffit de vous débarrasser du négatif qui vous entoure sans pour autant vous couper du monde, bien sûr 😉

  • Arrêtez de regarder la télé (surtout les infos en boucles) et choisissez ce que regardez et imprégnez dans votre cerveau : il vous en remerciera!
  • Mettez des limites au temps passée sur internet et construisez votre vie au quotidien
  • Prenez conscience des relations négatives qui suce votre énergie et dites leur au revoir …
  • Pensez positif, jouez à ce jeu qui va remodeler votre cerveau :  à chaque fois que vous vous surprenez à parler et/ou penser négatif, reformulez en positif, proposez aussi à votre conjoint(e), enfants…de jouer avec vous.

Deuxième action: DÉCIDEZ UNE FOIS POUR TOUTE D’ÊTRE HEUREUX (SE)

Prenez la décision et l’engagement , ici, oui oui maintenant , pas demain… d’arrêter de vous plaindre une bonne fois pour toute !  Et remerciez chaque jour, soyez plein de gratitude juste pour le fait de VIVRE et d’ ETRE.

Troisième action : FAITES DU SPORT TOUS LES JOURS

Oups!  Je ne suis pas hyper fan je ne vous le cache pas mais faire 30 secondes (pour commencer) de gainage tous les jours, et marcher 20mn c ‘est à la portée de tous le monde! Et c’est avec ces petits pas réguliers que vous allez voir le changement, et puis surtout ça va booster votre humeur!

Quatrième action :  FORMEZ VOUS

Soyez curieux(se) de la vie, choisissez une compétence que vous rêvez d’acquérir et mettez tous les moyens en oeuvre pour y arriver.

Cinquième action : MÉDITEZ 

Commencez par 5 mn par jour, cela permet de déconnecter votre cerveau, de le faire souffler , soyez tendre avec vous.

Je vous offre une méditation de 5 à 7 mn tous les mardis sur mon Facebook : La coach positive

Profitez en , c’est cadeau!! En voici 3  liens

Méditation à la bougie

Méditation du mardi 17 avril, veuillez prévoir une bougie allumée avant de commencer. Belle méditation

Publiée par La coach positive sur mardi 17 avril 2018

http://www.facebook.com/sylviebulot.lacoachpositive/videos/2113682895314278/?hc_ref=ARTn3lO5o46ycepoLoo-hrBKgOl0IZBzPXfuHCGzat0GwSs-ldFNAdYFpXIPq5y8mGc&fref=nf

/www.facebook.com/sylviebulot.lacoachpositive/videos/2105069192842315/?hc_ref=ARTn3lO5o46ycepoLoo-hrBKgOl0IZBzPXfuHCGzat0GwSs-ldFNAdYFpXIPq5y8mGc&fref=nf

Sixième action : ACCEPTEZ

Acceptez que vous êtes d’une valeur inestimable, vous avez de belle qualités et grandes valeurs, notez les et lisez les chaque jour

Acceptez, que Paris ne s’est pas faite en 1 jour, les échecs font partie de la vie, le plus important étant d’en tirer leçon. Tenez les objectifs que vous vous êtes fixés, repartez de plus belle.

 

Pourquoi la coach positive?

Je suis passionnée par deux choses :
-Sublimer les femmes, les aider à mieux se comprendre et se construire au quotidien.
-Sublimer la matière, créer du beau.

Adolescente et même enfant, j’ai souffert de boulimie,  de mal-être, sans trouver quelqu’un pour m’aider , m’écouter, me rassurer, m’alléger de ma culpabilité.  Je me sentais tellement vide que je me taisais , en mangeant et en étant  juste spectatrice de ma vie, laissant les autres décider pour moi . J’ai cherché pendant des années le sens de ma vie . Je me suis mariée à 21 ans , j’ai eu 2 garçons magnifiques, mais qui ont eu du mal à se trouver temps que MOI je ne me suis pas trouvée.

Puis de divers thérapies en livres de développement personnel et de séminaires en cure analytique , les nœuds se sont dénoués, je me suis révélée. Et enfin j’ai compris que seule moi avais les rennes, j’ai alors déployé mes ailes. J’ai divorcé et j’ai vraiment choisi mon mari actuel, mon ange descendu sur terre juste pour moi (comme je l’appelle 😉 ). Aujourd’hui ,je vis comme dans un rêve ma famille recomposée,  mes enfants sont épanouis les relations avec eux sont tellement simples, faciles. Chacun a appris à communiquer en respectant les valeurs des autres, en apprenant à se comprendre , parce que moi, le pilier de la famille je me suis réalisée.

Je suis enfin actrice de ma vie. J’ai développé ma confiance en moi, mon estime de moi,  j’ai appris à m’aimer comme je suis toute entière, à accepter ma vulnérabilité avec mes moments on et mes moments off, sans jugement. J’ai ouvert mon centre de thérapie positive sur Valenciennes où je vais à la rencontre des femmes qui le souhaitent. J’ai trouvé un équilibre que je souhaite partager à celles qui se cherchent.

Je continue à me former aujourd’hui encore pour pouvoir proposer un maximum d’outils. Aujourd’hui , je me forme en neurosciences chaque jour j’apprends à affûter mes compétences.

J’ai appris que j’adore créer et trouver des solutions à tout avec un véritable esprit Mac Gyver, que je suis combative, passionnée. J’aime me nourrir de « beau » : un bébé qui vient de naître, une danseuse qui s’exprime, voyager,  une balade dans la nature, un arc en ciel, les créations uniques sur Etsy, une exposition artistique,  les décorations lumineuses de Noël…

 

 

La dualité

Ma dualité ? Je l’ accepte , je l’aime , je la bichonne , j’en joue bref j’en fais une force . Mais avant ça , quel combat ! Je l’ai détestée, tellement incomprise, rabaissée au plus profond de mon être, malmenée jusqu’à me faire mal par la boulimie.

Alors que cette dualité fait de moi ce que je suis aujourd’hui pleine d’équilibre, forte et douce à la fois, en accord avec moi même et du coup avec les autres, pleine d’estime de Soi, de confiance en moi et en la Vie. Elle me permet de me dire « Je t’aime » sans rougir, de te dire « Je t’aime » avec sincérité.

Accepter ma dualité m’a permis d’aimer ma vulnérabilité et de ne pas la confondre avec de la faiblesse. Ma culpabilité s’est enfuie lorsque j’ai compris qu’à l’époque de mon combat il ne m’était pas possible d’agir autrement. Que les armes que j’employais pour la combattre ne faisait que me détruire un peu plus chaque fois.

Vivre c’est apprendre à se comprendre un peu plus chaque jour. Un pas à la fois, j’ai compris que la colère en moi n’était qu’une réaction à ma blessure profonde. J’ai appris à aimer l’enfant qui est en moi celui qui a souffert en premier de cette blessure et n’a eu de cesse de la reproduire.

Il faut de la force et de la sagesse pour accepter de regarder au fond de soi  et comprendre que ce qui fait toute notre richesse est en soi et pas à l’extérieur de soi. De thérapie en thérapie, de méthode en méthode , j’ai appris à faire confiance à mes sens à mon intuition. J’ai développé la résilience.

Je ne fais pas de pub pour un artiste ou un autre. Juste écouter ces belles paroles.