Les 4 manières d’agir qui vous auto sabotent

 

Bonjour à tous ceux qui souhaitent évoluer et devenir davantage positifs !

Aujourd’hui je souhaite revenir vers les 4 différents manière d’agir qui vous auto sabotent dans votre vie de tous les jours, qui vous empêchent de vous réaliser pleinement, bref, qui vous empêchent de vous épanouir et d’atteindre votre plus haut potentiel.

Je suis clair avec vous, je n’ai rien inventé ! Il s’agit ici de vous parler de techniques de réussite qui ont fait leur preuve et de voir avec vous quelles sont ces techniques qui font la différence entre ceux qui réussissent et les autres.

Peut-être que si vous lisez ces lignes c’est que vous êtes en travail sur vous, en développement personnel. Si c’est le cas BRAVO ! Alors soyez attentifs car ces lignes vont certainement changer votre vie comme elles ont changé la mienne.

Vous avez déjà travaillé sur ces 4 stratégies réelles d’évolution, mais si vous vous dites aujourd’hui : « Qu’est ce qui m’empêche d’atteindre mes objectifs ? Quel est le frein qui m’empêche d’enfin atteindre mes rêves les plus fous ? » C’est que, assurément, l’une d’entre elle n’est pas exploitée à son plus haut niveau.

C’est un travail, parfois de tous les jours, puisque nul d’entre nous ne sommes parfait ! Déterminez le mode de fonctionnement qui vous caractérise et réglez-le, faites ce travail et vous aurez la plus belle vie qui soit !

Alors, voici les réponses qui vont vous permettre d’atteindre beaucoup plus que vos objectifs, mais bien vos rêves et la vie épanouissante à laquelle vous avez droit.

Nous sommes tous un, chacune de nos cellules a pour origine le big bang, tout a été créé à ce moment-là.  Que ce soit la science ou les différentes façons de penser à travers le monde, tous s’accordent à le dire, et nous sommes constamment à la recherche d’un équilibre entre toutes les forces de l’univers qui nous composent :

  •  Le feu
  •  L’air
  •  L’eau
  •  La terre

Voici à quoi ils correspondent en termes de comportement :

  • Le feu, c’est la colère
  • L’air, les paroles inutiles ou pire, désobligeantes
  • L’eau, la jalousie
  • La terre, la paresse

 

1.      La colère : représentée par le feu

La colère vous tire toujours vers le bas et rien de bon n’en sort jamais. Lorsque vous vous mettez en colère contre quelqu’un, cela vous revient inévitablement comme un boomerang.

En effet, cette colère génère du ressentiment envers quelqu’un et vous donne un sentiment de revanche avec l’envie de se venger de lui et au final vous amène des remords envers vous-même. C’est un cercle vicieux car à la base cette colère est bien souvent contre vous-même.

Arrêtez votre lecture et poser vous, là, maintenant et analysez une de vos colère. Ne s’agissait-il pas d’une mauvaise compréhension de l’autre, une mauvaise interprétation de ces actions ou paroles ? L’autre ne vous a-t ’il pas renvoyé de l’incompréhension face à votre réaction de colère?

Le colérique se doit de travailler son calme et sa tempérance. Facile me direz-vous. Et pourtant, je peux vous assurer que c’est possible. Pendant des années grondait au fond de moi une colère sourde et puissante, aujourd’hui je suis comme une mer d’huile car j’ai bien compris que « Tout est en moi » et que tout démarre à partir de moi, mes réactions, ma compréhension du monde et des êtres qui m’entourent.

 

2.      Les paroles inutiles ou désobligeantes : représentées par l’air

Combien de fois cela nous est-il arrivé de lancer des petites phrases assassines ? D’accuser quelqu’un de tel ou tel défaut ?

Tout ce que l’on dit sur l’autre s’imprime dans notre cerveau comme étant partie de nous-même.

Je répète :

Tout ce que vous dites sur quelqu’un s’imprime dans votre cerveau comme étant partie de vous-même.

Cela s’appelle le retour projectif.

C’est affolant, terrifiant ! En tout cas pour moi ça le fut. Et le jour où j’ai compris cela plus qu’intellectuellement mais vraiment dans mes tripes, je me suis interdis non seulement de dire mais aussi de penser du mal de l’autre. C’est ce jour-là que j’ai décidé de devenir La coach positive, et de penser positivement des autres, de leurs qualités qui du coup deviennent les miennes et très sincèrement c’était il y a 8 ans. Jusque-là je n’avais pas pris la pleine conscience du mal intérieur que je me faisais et cette compréhension m’a permis de calmer le feu, donc la colère en moi ; intrinsèquement liée.

En conclusion, soit vous dites et vous faites bien, soit vous vous taisez et n’agissez pas. Respectez l’autre et respectez-vous.

 

3.      La jalousie représentée par l’eau

Je tiens à nuancer l’envie de la jalousie.

L’envie est naturelle et elle lorsqu’elle est positive, elle est bien souvent stimulante, inspirante et créatrice.

Avoir envie d’une belle maison comme son voisin c’est OK. L’envie positive va vous permettre de modéliser votre voisin, Comment a-t ‘il fait pour en arriver là ? Quels sont les obstacles qu’il a rencontrés ? Quelles sont les valeurs qu’il a mises en avant pour atteindre cet objectif lui permettant d’avoir cette jolie maison ? Quelle somme de travail et de travail personnel a-t ‘il effectué ? Alors n’ayez pas de paroles désobligeantes, ni de colère envers lui et félicitez le pour son accomplissement car c’est aussi vous par le retour de projection que vous mettez en valeur.

Vous voyez à présent le cercle vertueux qui se met en place ?

La jalousie quant à elle, dénigre, rabaisse, elle déteste l’autre pour ce qu’elle n’a pas et rentre dans un cercle vicieux.

Et bien pire que ça ! Elle envoie à votre inconscient l’impossibilité d’obtenir un jour cette belle maison. Si on se dit « Quel arriviste celui-là, il a certainement dû faire des choses malhonnêtes pour en arriver là (l’air) » Alors vous envoyez à votre inconscient, « je ne pourrais jamais avoir cette maison, puisqu’il est hors de question que je sois un arriviste et que je sois malhonnête »

Percevez-vous ici que  la force de l’air, liées à la force de l’eau mêlée d’un soupçon de feu ne peut en aucun cas amener le bonheur ?

 

4.      La paresse représentée par la terre

La paresse est très forte, je le sais puisque c’est aujourd’hui le comportement sur lequel je travaille. Et je suis fière de vous annoncer qu’il est 5h du matin et réveillée en forme je me suis dit « Pourquoi me recoucher pour 2 h et être mal au réveil ? Si ton corps te donne le feu vert alors écoute le ! »  Il s’agit pour moi plus d’un manque de confiance en mes capacités physiques suite à une grave maladie. Pour autant c’est ici une peur sur laquelle je travaille beaucoup actuellement.

La paresse, l’oisiveté, la procrastination, autant de mots (de maux) que votre esprit créatif va mettre en comportements plus qu’inefficaces.

La solution ?  L’action ! « Tout est en toi ! » Va le chercher ! Arrête de te poser des questions ! Ne restes pas dans ton mental !

Vous vous sentez fatigué, en manque d’énergie alors bougez ! Activez le cercle vertueux de la terre. L’action apporte l’énergie, certes les premiers pas sont difficiles mais grande est la récompense !

 

  • Je te propose de prendre 5mn pour identifier le trait de caractère sur lequel tu dois travailler.
  • Note, sur une échelle de 1 à10 le niveau de de chacun de tes comportements.

Comme je vous l’ai dit dès le début, je n’ai rien inventé, juste mis mon vécu avec mes mots.

Je remercie David Lefrançois que j’apprécie tellement et que je bénis sur 12 générations. J’ai pris comme source sa vidéo  « 4 véritables stratégies d’évolution » en lien ci-dessous.

https://www.youtube.com/watch?v=jeofLX3_qdA&t=31s